Shirley E. Greenberg


Shirley E. Greenberg

Contribution d’une vie

Avocate basée à Ottawa, figure communautaire incontournable, icône féministe ou encore philanthrope, Shirley Greenberg est reconnue pour ses efforts historiques en faveur des droits des femmes et de l’égalité des sexes au Canada depuis plusieurs décennies.

Dans les années 1970, Mme Greenberg a co-fondé, en collaboration avec d’autres femmes, l’Ottawa Women’s Centre, qui a ensuite permis la création de l’Ottawa Rape Crisis Centre, du Women’s Career Counselling Centre, l’Ottawa Women’s Network (OWN), l’Ottawa Women’s Lobby (OWL), et  la Maison Interval d’Ottawa (le premier refuge pour les femmes et les enfants victimes de violence à Ottawa). Elle a également été co-fondatrice de l’Association Nationale Femmes et Droit qui sensibilise et fait pression sur les gouvernements pour résoudre les problèmes liés à la condition des femmes. Au cours de sa carrière, Mme Greenberg a notamment combattu la discrimination systémique dont sont victimes les femmes dans les textes de loi et les documents juridiques et a travaillé à l’amélioration des conditions d’égalité des femmes en matière de droit du travail et de droit de la famille.

Après avoir obtenu son diplôme de droit, Mme Greenberg a créé le premier cabinet d’avocats entièrement féminin à Ottawa et un des premiers au Canada. La ville ne comptait alors qu’une poignée d’avocates exerçant dans le secteur privé. Les postes de stagiaires de son cabinet sont devenus très prisés par les femmes qui débutaient dans cette profession et qui appréciaient l’atmosphère ouverte et confortable cultivée par Mme Greenberg. Elles appréciaient sa présence en tant que dirigeante, mentor et modèle et se souviennent avec émotion qu’elle leur demandait régulièrement leur avis, même si elles étaient nouvelles et moins expérimentées. Elles n’ont jamais oublié son mentorat et nombre des avocates les plus prospères de l’Ontario aujourd’hui ont commencé leur carrière dans le cabinet de Shirley Greenberg.

Dans les années 1980 et 1990, Mme Greenberg a participé à la mise en place du Fonds d’Action et d’Éducation Juridiques pour les femmes (FAEJ), qui veille à ce que les intérêts des femmes soient correctement pris en compte dans toutes les affaires judiciaires. MATCH International Women’s Fund et Femmes Expertes, ce dernier ayant été créé pour amplifier la voix des femmes, font partie des nombreuses organisations qui ont reçu un financement, notamment l’International Longevity Centre of Canada qui s’occupe des besoins et des droits des personnes âgées. Au cours de cette période, Mme Greenberg a également été nommée présidente du Conseil Consultatif mis en place par le ministre de la Défense nationale de l’époque afin de surveiller l’intégration des femmes dans les forces armées canadiennes.

Le dévouement de Mme Greenberg à la cause des femmes est légendaire. Ses projets destinés à améliorer le statut et le bien-être des femmes ont reçu des millions de dollars. Depuis sa retraite en 1995, elle est devenue la marraine du Shirley E. Greenberg Women’s Health Centre, situé sur le campus Riverside de l’hôpital d’Ottawa. Grâce à ses dons, elle a été à l’origine de la création du service d’imagerie du cancer du sein à l’hôpital Queensway Carleton et du Mental Health Resource Centre for Women à l’hôpital Le Royal. Elle a également créé des bourses d’études à l’Université Carleton et à l’Université d’Ottawa pour les étudiants méritants qui ont obtenu des résultats scolaires remarquables et/ou qui ont besoin d’une aide financière. En 2019, aux côtés  d’une autre féministe, l’honorable Nancy Ruth (ancienne sénatrice), elle a fait don de fonds pour la création des Archives des Femmes à l’Université d’Ottawa. Elle a soutenu, à la fois financièrement et spirituellement, le Wabano Centre for Aboriginal Health et ses contributions ont été tant appréciées que le Centre l’a déclarée “Mino-de’elkwe” (Femme au grand cœur) lors d’une cérémonie en 2018. En guise de reconnaissance, un espace de bien-être mental a été créé au centre en son honneur.

Shirley Greenberg a reçu de nombreuses récompenses, dont l’Ordre du Canada, la médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II en 2012 et l’Ordre de l’Ontario en 2016. Elle a également reçu un doctorat honorifique de l’Université d’Ottawa.

En tant qu’avocate, militante et philanthrope, Shirley Greenberg aspire à donner aux femmes les moyens d’améliorer leur vie et de promouvoir l’égalité dans la société.

 

Traduction fournie grâce à Adrien-Alexandre Allin