Ellie Topp


Ellie Topp

Contribution d’une vie

Ellie Topp est une éminente économiste familiale professionnelle depuis de nombreuses années. Scientifique de formation, elle a vécu sa carrière en tant qu’entrepreneure, autrice, mentore, philanthrope et modèle d’inspiration ayant aidé de nombreuses personnes dans sa communauté et à Ottawa.

Depuis de nombreuses années, Mme Topp partage ses connaissances approfondies en matière d’alimentation et de nutrition. Elle a publié dix livres de cuisine, a travaillé comme directrice d’une école de cuisine à Betty’s Kitchen à Ottawa et, à divers titres, a été consultante en alimentation pour des entités gouvernementales, toujours dans le but d’améliorer la santé des autres. Un livre particulier sur la conservation des aliments a été révisé et publié au Royaume-Uni et aux États-Unis.  Son dernier livre est un livre de cuisine consacré à la collecte de fonds pour le projet de logement “The Haven”, de la Multi-Faith Housing Initiative (MHI), une organisation qu’elle et son mari ont contribué à fonder en reconnaissant que le logement est un droit humain fondamental.

L’engagement bénévole et la philanthropie de Mme Topps reflètent son dévouement de toute une vie à fournir des ressources aux populations marginalisées. En 1993, elle a rejoint le conseil d’administration du Nepean Rideau Osgoode Community Resource Centre NROCRC, un organisme communautaire qui offre gratuitement des programmes de développement communautaire, de promotion de la santé et de services sociaux à tous les résidents de Nepean, Rideau et Osgoode. Au cours de ses six années de mandat, elle a joué un rôle important dans le développement de cette nouvelle organisation, en veillant à ce que les enfants, les jeunes, les familles et les personnes âgées vulnérables de Nepean reçoivent le soutien nécessaire pour améliorer leur vie. En 2001, Mme Topp a réintégré le NROCRC en tant que secrétaire du conseil d’administration et a continué à assurer sa direction jusqu’en 2009. Bien qu’elle ait officiellement quitté le conseil d’administration du NROCRC, elle reste aujourd’hui engagée à contribuer directement et indirectement à ses bénéficiaires.

Par l’intermédiaire de la Fondation communautaire d’Ottawa, Ellie Topp et son mari ont créé le Fonds Ellie et Clarke Topp, dont les revenus financent actuellement deux programmes ” Milk and Eggs” pour l’éducation prénatale, l’un au NROCRC et l’autre au Centre de santé communautaire du sud-est d’Ottawa. Les programmes “Milk and Eggs” fournissent une nutrition pré et post-natale adéquate, une éducation et des ressources aux femmes de notre communauté qui, autrement, n’auraient pas accès à ces ressources. Ce programme s’adresse à de nombreuses femmes réfugiées et nouvelles arrivantes qui participent aux activités du NROCRC à Parkwood Hills et Barrhaven.

Mme Topp se consacre également à l’amélioration de la vie des personnes à risque, défavorisées ou marginalisées. À la fin des années 1970, elle a participé à un projet pilote avec la Société d’aide à l’enfance (SAE) appelé «Familles pour les familles» qui a mis en relation des familles dysfonctionnelles avec des familles de tuteurs afin d’améliorer les compétences parentales concernant les enfants à risque. Pendant deux ans, Mme Topp et sa jeune famille ont apporté un soutien et des conseils réguliers à l’une de ces familles. En outre, pendant dix ans, elle a fait du bénévolat chaque semaine dans le cadre d’un programme de déjeuner dans un centre communautaire de Foster Farm, transformant les dons d’aliments en repas nutritifs. Elle a également été membre fondatrice de l’aumônerie communautaire du West End d’Ottawa dans la zone de desserte du PQCHC en 1984.

Par ailleurs, Ellie Topp est consciente du déclin continu des services sociaux au cours des 35 dernières années, en particulier pour les personnes défavorisées. Cette dernière a d’ailleurs orienté ses efforts vers la promotion d’un revenu de base garanti grâce à son implication dans le Basic Income Canada Network (BICN). Elle a été parmi les initiateurs et les organisateurs du Groupe Ottawa pour la garantie de revenu de base (GOBIG). Depuis 2012, elle est impliquée dans ces organisations et occupe actuellement le poste de secrétaire du GOBIG, en promouvant la compréhension et la prise de conscience de la manière dont un revenu de base garanti allégerait les pressions économiques pour ceux qui vivent dans la pauvreté en fournissant un niveau de revenu raisonnable afin que chacun puisse faire face aux coûts de logement, de nourriture, d’éducation et d’autres nécessités. À cette fin, elle a également travaillé avec le Réseau du revenu de base de l’Ontario et a participé à deux conférences nord-américaines sur le revenu de base.

Pour son engagement bénévole et sa philanthropie visant à faire de notre ville un meilleur endroit pour tous, Ellie Topp a reçu le prix des champions 2019 du NROCRC ; elle a été reconnue comme bénévole pour l’Année internationale des volontaires par le gouvernement du Canada en 2001, et a reçu une médaille Canada 150 en 2017.

 

Traduction fournie grâce à Maureen Kaneza